Paysages

Un triptyque visuel, sonore et sensoriel autour du thème « Paysage »
A visual, sound and sensory triptych on the subject of “Landscape”

 

Paysage intérieur/extérieur

Dans Paysage intérieur/extérieur les deux artistes scannent des racines ; les images à la fois hyperréalistes et abstraites issues de ce processus laissent apparaître des structures graphiques troublantes, à tel point qu’elles semblent dénaturaliser la nature.

Le public est plongé dans un environnement d’habitude invisible dont les structures évoquent et font référence à celles des vaisseaux sanguins, des cartographies de villes, des courants d’eaux, … La nature vivante devient nature morte par le simple procédé technique.
______

In Paysage intérieur/extérieur, two artists examine roots; the images deriving from this process – both hyper-realistic and abstract at the same time – allow troubling graphic structures to emerge, to the point that they seem to denaturalise nature.

The audience is plunged into an environment that is usually invisible, with structures that evoke and refer to blood vessels, town maps, running water, …Natural life becomes still life by a simple technical process.

 

Paysage intérieur

Paysage intérieur, est une installation visuelle et sonore qui unit l’approche de Sandy au paysage intérieur de Pierrick.

Des courbes de son, des courbes de volumes, visualisées en spectrogramme, ont été choisies grâce à leur qualité graphique. Les oscillations imprimées ont été utilisées comme partition pour réinterpréter la musique avec un instrument différent.

Le fait de visualiser et sonoriser des moments, des instants plus ou moins courts représente un acte qui essaye d’arrêter le temps. Ce zoom agrandissant essayant de détecter, de fixer les mouvements microscopiques presque inaperçus de la réalité intérieure humaine.

_____

Paysage intérieur is a sound and video installation combining Sandy’s approach and Pierrick’s inner landscape.

Sound curves, volume curves, visualised as a spectrogram, have been chosen for their graphic quality. The printed fluctuations have been used as a partition to reinterpret music with a different instrument.

The fact of visualising shorter or longer moments and adding a soundtrack to them, represents the act of trying to stop time. This zooming in attempts to detect and fix the microscopic, almost imperceptible movements of man’s inner reality.

 

Paysage extérieur

Maison Mousset
Nuit de la Culture 2015

Production
City of Esch-sur-Alzette

Year
2015